#DOSSIER / Le numérique pour toutes et tous


Publié le 24 juin 2020
[addtoany]
[addtoany]

Pour réduire la fracture et l'illettrisme numériques, aussi appelé illectronisme, la collectivité, les entreprises et les associations de la métropole nantaise se mobilisent.

Avec la récente crise sanitaire du Covid-19, le numérique apparaît comme la solution la plus adaptée pour faire face à cette situation : télétravail / école à distance, visioconférences, démarches administratives en ligne… mais cette solution repose exclusivement sur des outils du numérique et exclut une part non négligeable de la population. Selon une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Nov 2019), près de 17% de la population française n’a pas accès à Internet ou ne sait pas utiliser les outils numériques.

freestocks-I_pOqP6kCOI-unsplash

Des ordinateurs pour tous

Parce que précarité numérique et précarité sociale vont souvent de paire, l’agence de communication nantaise The Links a lancé pendant le confinement l’opération “Tous aux ordis !” qui vise à récupérer du matériel informatique (ordinateurs, claviers, souris, tablettes, smartphone) inutilisé pour équiper les personnes en situation de précarité. En collaboration avec les associations Ping, Alis 44, Nâga, Oasis Environnement et les CEMEA (Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active) des Pays de la Loire, l’opération a permis de collecter, de reconditionner et de distribuer du matériel à des étudiant·e·s pendant le confinement.

“ L’idée au départ était d’aider les étudiant·e·s “déconnecté·e·s” à garder le lien avec leurs enseignant·e·s et permettre la continuité pédagogique. Nous nous sommes rapprochés d’associations nantaises qui ont une vraie expertise dans la collecte, le reconditionnement et la redistribution de matériel informatique. Nous leur avons proposé nos compétences pour créer une campagne de communication et un portail de collecte de dons pour faire face à l’urgence de la situation. ”

                                          Christelle Simonutti - Directrice de la création adjointe - The LINKS

Le confinement est passé, mais les besoins en matériel et la fracture numérique sont toujours là. Le site se veut donc pérenne et continue de collecter les intentions de dons des entreprises et particuliers. Une action à la fois sociale et écologique, puisque cela donne une seconde vie au matériel.

Aller plus loin : "Vers un numérique moins énergivore" 

Une connexion internet gratuite

Pour garantir l’accès à internet à tou·te·s, Nantes Métropole développe le réseau “Nantes Wifi Public” permettant aux nantais.e.s de se connecter gratuitement dans les lieux publics, la rue et les transports en commun.

À ce jour, Nantes Wi-Fi Public est accessible sur une quarantaine de sites, comme la gare SNCF, l'aéroport Nantes Atlantique, le busway L4, les médiathèques ou encore la Place du Commerce. Découvrez tous les lieux ici : https://metropole.nantes.fr/wifi-public.

Aller plus loin : 5 précautions à prendre pour utiliser un wifi public

Vers une autonomie numérique

Déclarer ses revenus, s’inscrire sur les listes électorales, actualiser sa situation auprès de Pôle emploi... Internet devient indispensable pour de plus en plus de démarches administratives alors que 38% des usager·e·s manquent de compétences numériques. Pour que cet illectronisme ne soit plus un handicap, il est possible d’obtenir de l’aide pour ses démarches administratives auprès des Centres Communaux d’Action Social (CCAS), médiathèques, maisons de l’emploi, mais aussi de bon nombre d’associations. Nantes Métropole a édité un guide des pratiques numérique, référençant toutes ces associations et structures proposant aide et accompagnement dans la maîtrise des outils numérique et des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication).

Réduire la fracture numérique étant un enjeu majeur pour les années à venir, une trentaine d’associations se proposent daccompagner les habitant·e·s dans la prise en main des outils. Au travers d’initiations, de formations ou d’ateliers thématique il est possible de devenir plus autonome.

Conclusion

Permettre aux Nantais·es et Métropolitain·e·s d’accéder aux outils numériques et de s’en saisir dans leur vie quotidienne, scolaire et professionnelle est l’un des enjeux majeurs pour un numérique plus responsable. Acteurs·rice·s publics, privés et associatifs travaillent main dans la main pour ne laisser personne sur le bord de la route et que le progrès apporté par le numérique profite réellement à toutes et tous.

Dans le même thème

#NantesDigitalW, c’est aussi une idée qui a émergé. Qui est son concepteur? Francky Trichet, Adjoint au Maire et Conseiller Métropolitain...

Publié le 5 décembre 2017 #16 DIGI’QUIZZ – Francky Trichet

Nantes dans ma poche, l'application mobile indispensable à tous les nantais, retrouve une seconde jeunesse à l'occasion de la sortie...

Le Monde de demain a rendez-vous à la Cité des congrès de Nantes Le Monde organise 021, "S'orienter au 21e...

Publié le 12 février 2018 O21, S’orienter au 21ème siècle

INTERVIEW Avant les années 90, les femmes étaient très présentes dans la filière numérique. L’informatique était même la deuxième filière...