Vers l’infini et au-delà : Guillaume Marmin • Mickaël Lafontaine • Laurent La Torpille

Le 17 septembre 2020 – De 19h à 22h30
Les 18, 19 et 20 septembre 2020 – De 13h à 19h

 

Sur place : Stereolux – 4 bd Leon Bureau, 44200 Nantes

Grand public

Art et patrimoine

Entrée gratuite

Entrée libre

Ajouter à mon agenda

Pensée, conçue et travaillée pendant le trouble de ces derniers mois, cette rentrée met à l’honneur plusieurs artistes ligériens, dont l’inspiration et la vitalité créative est restée intacte. Entre résilience et exploration de nouveaux mondes, le défi leur a été donné de plancher sur de nouvelles formes et expériences immersives. Ces artistes proposent une nouvelle approche des arts numériques, de notre rapport aux technologies, des écritures pour transformer notre espace et notre perception. De part leur poésie, leur approche critique, scientifique, esthétique, ces projets questionnent notre rapport à l’humain, la nature, le numérique et inspirent des voyages imaginaires…

1.3 seconde – Guillaume Marmin (FR)

« 1,3 seconde », c’est le temps qu’il faut à la lumière pour parcourir la distance entre la Lune et la Terre. Imaginée par l’artiste Guillaume Marmin, cette installation, au nom suggestif, promet un voyage sensoriel et mystérieux. Dans l’obscurité d’une pièce agrémentée d’une myriade de faisceaux et de barres leds, vous serez invité·es à observer le déplacement d’ondes lumineuses. Cette expérience spatiale, inspirée de la théorie de la relativité, est sublimée par les compositions sonores envoûtantes de Philippe Gordiani et Jean-Baptiste Cognet.

Initialement conçue pour le festival Constellations 2019 (Metz), Guillaume Marmin présente ici une configuration inédite de son installation. Cet artiste nantais, réputé à travers le monde pour ses installations et performances, explore les liens entre lumière, son et espace, et prend régulièrement appui sur des questionnements scientifiques.

***

Eldorado – Laurent La Torpille (FR)

Si certains considèrent encore Eldorado comme une contrée réelle, Laurent La Torpille préfère y voir une quête intérieure et spirituelle. Dans sa pensée labyrinthique, il a imaginé une installation immersive faite de partitions graphiques et sonores, de poésie. L’artiste a également conçu un algorithme capable d’improviser de nouveaux thèmes à l’infini. Sans début ni fin, une poésie en modulation permanente qui narre l’histoire d’une quête. Dans ce “quatre mains avec lui-même” (ou plutôt deux cerveaux) Laurent La Torpille vous convie à l’accompagner dans son univers… et pourquoi pas d’y découvrir votre propre Eldorado.

Autodidacte issu de la culture underground et artiste numérique de la première heure, Laurent La Torpille se consacre à la création numérique protéiforme. Cet artiste nantais est notamment reconnu pour ses environnements dynamiques privilégiant les manipulations en temps réel de l’image et du son et leurs interactions.

Le projet  Eldorado a été conçu dans sa première version pour une performance à Electrons Libres en 2017. Ce projet est ici imaginé dans une forme d’installation générative.

***

Équilibre – Mickaël Lafontaine (FR)

Équilibre est une installation poétique et symbolique à bien des égards : une dizaine de barres verticales disposées dans une pièce évoquent tour à tour des points cardinaux, des cadrans solaires ou des métronomes. Grâce à un dispositif lumineux, un ballet d’ombres – celles des colonnes – se dévoile. Rapidement viennent s’ajouter différents éléments vidéo-mappés. Un danseur virtuel semble ainsi interagir avec cet environnement, créant selon ses déplacements des perturbations sur les paysages projetés. Cette installation explore la question de l’équilibre comme principe vital. D’un même élan, elle interroge sur le fragile rapport entre l’humain et la planète.

Imaginée par l’artiste-développeur nantais Mickaël Lafontaine, spécialiste d’œuvres interactives, Équilibre est le fruit d’une collaboration interdisciplinaire avec le musicien et compositeur Thomas Vaquié et le chorégraphe, danseur et acrobate Alexandre Blondel.

***

Plus d’infos

 

Le 17 septembre 2020 – De 19h à 22h30
Les 18, 19 et 20 septembre 2020 – De 13h à 19h

 

Exposition

Sur place : Stereolux – 4 bd Leon Bureau, 44200 Nantes

Cet événement s’engage dans une démarche éco-responsable au travers d’actions concrètes sur les thématiques suivantes :
le respect du lieu, l’optimisation des supports de communication, l’organisation, l’accessibilité, la mobilité verte, la gestion des déchets.

Pour plus d’informations sur les engagements Nantes Digital Week, rendez-vous ici.

La carte
des événements

 

organisé par
Dans le même thème
Nantavirus

Découverte de la culture numérique via le visuel, l’art et la musique à travers toutes les années du développement de Nantes… Photos, vidéos, œuvres, architecture, art, musicien·ne·s, culture urbaine. Scénographie,...

Une balade sonore et sensible au cœur du quartier de la création

La Samoa, fabrique urbaine et créative de l’Île de Nantes, et Akken, agence de production sonore, vous proposent une déambulation sonore et sensible dans le quartier de la création. Muni...

L’œuvre In a Silent Way, de Nathalie Talec

La Halle 6 Ouest accueille depuis la rentrée 2019 le Pôle interdisciplinaire dédié aux cultures numériques. Ce lieu permet d’intégrer de nouvelles dimensions d’innovation dans le Quartier de la création...

Merci à notre partenaire premium de cette édition 2020