Démystifier le numérique auprès du jeune public


Publié le 22 septembre 2020

Bien qu’ils·elles soient né·e·s dans un environnement ultra connecté où le numérique est omniprésent, les enfants ont parfois du mal à appréhender le monde qui les entoure.

Pour les aider, les animateur·rice·s périscolaires de Léo Lagrange organisent régulièrement des ateliers de découverte dans les écoles primaires, à l’image de Philippe qui a animé, le mardi 22 septembre 2020, un atelier d'initiation à la programmation avec Minecraft auprès d’élèves de 8 à 10 ans de l’école de la Jonelière. 

“J’avais envie de proposer ces ateliers, car c’est évident que le futur sera numérique. Et je pense que plus on les avertit et les éduque à utiliser ces technologies lorsqu’ils sont jeunes et mieux on les prépare à leur avenir.”

Philippe, animateur périscolaire de Léo Lagrange.

Longtemps pointé du doigt, le jeu vidéo s’invite donc aujourd’hui dans les établissements scolaires comme un outil pédagogique à part entière. C’est une porte d’entrée vers le grand monde du numérique et les nombreux métiers qui existent. L’approche ludique du jeu permet aux enfants d’appréhender les bases de la programmation et de la logique, mais aussi d’aborder les différents métiers nécessaires à la création d’un jeu vidéo avec leur animateur·rice. De quoi faire naître des vocations et démystifier le numérique auprès de ce jeune public, qui à l’instar de Monsieur Jourdain fait du numérique sans le savoir.

“Je ne savais pas que les jeux vidéo c’était du numérique et que des gens en faisaient leur métier. J’ai adoré faire avancer mon personnage avec les commandes et j’ai vraiment hâte de refaire un atelier pour aller un peu plus loin.”

Carole, 9 ans.

Le développement de ces ateliers œuvre également à plus de mixité dans le numérique. Cela donne une nouvelle approche de la discipline et casse les codes masculins du numérique. D’ailleurs, Philippe le constate depuis plusieurs années, les jeunes filles sont de plus en plus nombreuses aux ateliers.

“Depuis quelques années, je vois dans les écoles qu’il y a de plus en plus de filles qui s’intéressent au numérique et à la programmation. De notre côté, en tant qu’animateur, on fait aussi attention à proposer des sujets qui parlent à tout le monde comme Minecraft.”

Philippe

Elles sont curieuses et se débrouillent très bien, parfois mieux que les garçons comme Carole qui est la première à finir son exercice. De quoi leur donner confiance et l'envie de continuer !

Dans le même thème

INTERVIEW MERCI à BNP Paribas d'être un partenaire fidèle !  Une nouvelle vidéo pour vous présenter l'un de nos partenaires,...

Pour sa 3e édition, le HandiCamp prend de l'ampleur et propose encore plus ! Plusieurs dates, plusieurs lieux et plusieurs...

Publié le 31 août 2017 HandiCamp 2017 : encore plus de code !

Bonjour, Dans le cadre de Nantes Digital Week, Nantes Métropole organise un Geek Grenier dimanche 25 septembre au Solilab de...

#19 : Drone Experience Crédit photo : William Jezequel #19 : Drone Experience Crédit photo : William Jezequel #30 :...