La start-up nantaise Shopopop lève 500 000 euros 7 février 2018

Une belle opération pour la start-up nantaise Shopopop, qui a levé 500 000 euros auprès de divers investisseurs et partenaires. De quoi poursuivre son développement et conquérir de nouvelles villes.

Présente lors de la deuxième édition du salon Startups à l’Ouest, dans le cadre de Nantes Digital Week 2017, la start-up franchit un nouveau cap dans son développement.

La livraison collaborative entre particuliers

Née de l’initiative de Johan Ricaut et Antoine Cheul, Shopopop est un service en ligne de livraison entre particuliers. Via une application, elle propose de mettre en relation des internautes ayant effectué un achat qu’ils doivent retirer en magasin, avec d’autres qui souhaitent effectuer la livraison en échange d’un dédommagement.

« C’est une livraison collaborative ultra-sécurisée. Un système de code est échangé entre le point relais (ou le magasin) et le livreur, qui sera payé par la suite par le site », explique Antoine Cheul.

« Chacun y trouve son compte : la personne livrée à domicile comme le livreur, qui optimise et amortit son trajet quotidien. Il gagne un peu d’argent pour le service rendu. »  (sic Ouest-France).

Johan Ricaut et Antoine Cheul, co-fondateurs de Shopopop (source Capital.fr)

Ces livreurs particuliers, dits « Shoppers », utilisent leurs propres moyens de locomotion et perçoivent un pourboire allant de 5 à 50 euros, selon le poids et la taille du produit. Ici donc, nul besoin de contrat de travail ni de statut d’auto-entrepreneur, puisqu’il s’agit d’un service de proximité entre particuliers.

Un levier pour son développement

Définie sur son site comme le Bla Bla Car de la livraison en ville, la start-up est déjà présente à Nantes, Saint-Nazaire, Rennes, Angers, ou encore Lyon, et compte bien partir à la conquête de nouvelles villes grâce à cet important levier financier. Son arrivée à Bordeaux est annoncée pour ce mois-ci. Actuellement, le service en ligne représente 13000 utilisateurs et 300 commerces partenaires.